Entrepreneuriat

Comment Faire de la Pub Facebook de A à Z en 2020

Temps de lecture : 15 minutes

Le guide pour savoir comment créer une publicité Facebook

Tu as un business ou tu souhaites en créer un ? Si c’est tout cas, tu vas forcément vouloir le faire croître ! Pour ça, rien de tel que la publicité ! C’est pourquoi nous allons voir comment faire de la pub Facebook.

Mais avant tout, il faut que tu réfléchisses à :

  • ce que tu souhaites proposer
  • à qui
  • et comment !

Ne t’inquiète pas, je vais te prendre par la main en te donnant les grandes lignes.

Les prérequis avant de savoir comment faire de la pub Facebook

Tu dois avoir :

  • un compte Facebook
  • une page Facebook
  • idéalement avoir configuré un pixel Facebook

 

 

La préparation

Si tu as déjà préparé ta publicité, clique ici : comment faire de la pub Facebook

 

Définir son objectif

Avant de savoir comment faire de la pub Facebook, il faut que tu saches pourquoi tu veux le faire.

Voici donc une petite liste :

  • Plus de trafic sur un site web ?
  • Plus de mentions J’aime ?
  • Davantage de prospect ?
  • Plus de ventes ?
  • Plus d’engagement sur un post ?
  • Attirer davantage de clients dans ma boutique physique ?
  • Faire la promotion d’un éventement ?
  • Avoir plus de téléchargements de mon application ?

 

Les choix sont vastes et propres à chacun.

Une fois que tu as défini ton objectif, il faut passer à l’étape suivante.

 

Définir sa cible

Eh oui, si vous vendez du maquillage, vous n’allez pas cibler des bikers !

C’est pourquoi il faut avoir une idée assez précise de son ou sa cliente type.

Pas de panique, cette information s’affine avec la pratique.

En revanche, essaie de connaître :

  • son sexe,
  • son âge,
  • ses centres d’intérêt.

 

Idéalement, avoir une idée précise de son problème et de lui proposer une solution, mais ça, c’est la troisième étape de la préparation : le contenu

 

Définir le contenu

Le contenu est important, car c’est ce qui va donner envie à une personne de cliquer sur la pub Facebook ou non.

D’où l’importance de connaître les besoins du futur prospect/client.

Ainsi, tu dois te demander ce que tu souhaites lui proposer :

  • une promotion,
  • une nouveauté,
  • un produit,
  • un guide,
  • une vidéo ?

Une fois que tu as une idée du contenu, il va falloir passer à l’étape suivante : écriture de la pub Facebook.

 

Le titre

Le titre doit être accrocheur. Promettre un bénéfice, tout en laissant planer un mystère pour inciter les gens à en savoir davantage. Écrire un bon titre, c’est tout un art, et ça demande parfois de nombreux tests afin de trouver LE titre parfait !

 

Le texte

Le corps du texte doit contenir des phrases ou expressions qui peuvent être utilisées par le prospect éventuel.

De cette manière, il aura l’impression que tu le comprends parfaitement et que le produit est fait pour lui.

Des mots-clés percutants attirent aussi l’attention des utilisateurs de Facebook et leur donnent envie de cliquer sur ta publicité.

  • Sois précis.
    • Exemple : les 3 choses à savoir avant d’aborder une fille seule au comptoir d’un bar.
    • Ici on a « 3 choses à savoir », pas « les trucs à savoir »
    • On a aussi « avant d’aborder une fille seule », ceux sont donc des choses à savoir « avant » et on aborde une « fille seule », elle n’est pas en groupe.
    • Pour finir, on a également « au comptoir d’un bar », ce n’est pas quand elle est à la table d’un restaurant ou au comptoir de la poste !
  • Sois crédible.
    • Ne dites pas comment gagner 10 millions par jour en travaillant 5 minutes par an !
    • D’une, personne ne cliquera.
    • Deuxièmement, il faut être réaliste. Soyez davantage modeste que de promettre monts et merveilles.
  • Met les gens en confiance.
    • Mets en avant tes années d’expérience, tes certifications, le nombre de personnes qui te suivent.
  • Fais des appels à l’action.
    • Mets des appels à l’action, au début, au milieu et à la fin.
  • Utilise des émoticônes.
    • Tout le monde ne pas lire ton texte en entier, donc n’hésites pas à mettre quelques émoticônes bien placées, tu peux en trouver ici : Emojipedia
    • ➡️ Cliquez ICI pour télécharger gratuitement notre guide : LIEN
    • Tu vois, l’appel à l’action ressort de cette manière. En revanche, n’abuse pas des émojis !

 

Le visuel

Côté visuel, il va falloir quelque chose qui accroche l’utilisateur et qui soit en lien avec ton offre.

Pour cela, je te conseille d’utiliser la plateforme Gifing, tu trouveras forcément ton bonheur.

Ils proposent des vidéos et des GIFs spécialement conçus pour le marketing offrant de haut taux d’engagement, car leur contenu est exclusif, drôle et inattendu.

Un visuel accrocheur interpelle l’utilisateur, ce qui permet de faire baisser le coût d’acquisition.

Ce phénomène s’explique facilement :

  • les personnes partagent ta publicité plus facilement.
  • Davantage de monde clique sur ton lien.
    • En effet, si tu paies pour 1000 impressions et que 5% des personnes cliquent, tu paieras plus cher que si ce chiffre passe à 15%.

Si tu fais ton propre visuel, je te conseille d’utiliser des couleurs flashy et d’éviter d’utiliser la couleur de Facebook, à savoir un bleu foncé.

La qualité doit en revanche être impeccable et il ne doit pas y avoir plus de 20 % de texte.

En effet, au-delà, ta publicité sera moins montrée aux utilisateurs de Facebook. Ils veulent privilégier les publicités visuelles que textuelles.

Plutôt que de te lancer dans des calculs avec ta règle, Facebook a mis à notre disposition un outil très pratique : l’outil de superposition de texte

 

 

La landing page

Pour finir, tu auras besoin d’une page où l’utilisateur va atterrir.

Selon ton objectif, ça peut être :

  • page de capture.
    • si te souhaites collecter l’adresse e-mail du prospect pour lui envoyer un cadeau et le recontacter ultérieurement.
  • page d’inscription.
    • un peu à l’instar de Facebook. Où nous sommes obligés de nous inscrire pour profiter du réseau social.
  • un événement Facebook ou une page Facebook.
  • ou encore une page de vente.
    • où la personne atterrie directement sur une ou plusieurs de tes offres.

Si tu as déjà un site e-commerce, tu dois déjà avoir votre page de vente avec des produits à vendre.

Maintenant, si tu débutes, que tu as juste un site web et que tu souhaites envoyer du trafic dessus, je te recommande l’astuce suivante :

  • Fais une page de capture.
    • En faisant une page de capture, tu peux offrir un cadeau au prospect.
    • En offrant un cadeau, tu collectes l’adresse e-mail et tu peux le recontacter quand tu veux.

Si tu envoies juste du trafic sur ton site, le visiteur à peu de chance de revenir.

Mets-toi à la place du visiteur.

T’arrive-t-il d’aller sur un site, de prendre quelques informations et ne plus jamais revenir sur celui-ci ?

La réponse est forcément oui.

D’où l’importance d’offrir un cadeau et de collecter son adresse e-mail.

De cette manière, quand tu sors un nouvel article, quand tu créer un produit ou quand tu en proposes un en affiliation, tu as la possibilité de recontacter les personnes.

Ne sous-estime jamais la puissance d’une liste e-mail !

Même si de moins en moins de personnes lisent leurs e-mails…

Pour réaliser la page de capture et programmer l’envoie automatique du cadeau, je te conseille systeme.io

Tu as 14 jours pour essayer l’outil, alors n’hésite pas à te faire la main !

 

Comment faire de la pub Facebook

Très bien, maintenant que tu as préparé ta publicité, nous allons voir comment créer une publicité depuis le gestionnaire de publicité.

Depuis cette adresse, tu peux créer ta publicité Facebook : https://business.facebook.com/adsmanager

Commence par cliquer sur le bouton vert « Créer » en haut à gauche de l’écran.

 

 

À partir de là, Facebook te proposes plusieurs choix :

Notoriété de la marque

Pour atteindre les personnes les plus susceptibles de prêter attention à tes publicités et pour augmenter la notoriété de ta marque.

Couverture

Montre ta publicité à un maximum de monde.

Trafic

Envoie plus de personnes vers une destination telles qu’un site web, une app ou d’une conversation Messenger.

Interactions

Incite plus de monde à voir et interagir avec ta publication ou ta Page. Les interactions incluent les commentaires, les partages, les mentions J’aime, les réponses à tes évènements et les utilisations d’offres.

Installations d’apps

Redirige les gens vers l’app store pour qu’ils puissent télécharger ton application.

Vues de vidéos

Utilise des vidéos (par exemple, lancements de produits ou success stories) afin de mieux faire connaître ta marque ou entreprise.

Génération de prospects

Rassemble des informations sur les personnes intéressées par ton entreprise.

Messages

Incite plus de personnes à discuter avec ton entreprise dans Messenger pour finaliser des achats, répondre à des questions ou offrir de l’aide.

Conversions

Incite les personnes à effectuer des actions concrètes sur ton site web, ton app ou sur Messenger, par exemple ajouter des informations de paiement ou effectuer un achat. Utilise le pixel Facebook ou les app events pour suivre et mesurer les conversions.

Ventes catalogue

Crée des publicités qui affichent automatiquement des articles du catalogue en fonction de ton audience cible.

Trafic en point de vente

Si tu possèdes plusieurs boutiques, restaurants ou d’autres lieux d’affaires, favorise les visites et les ventes en montrant des publicités aux personnes situées à proximité.

 

 

Pour notre exemple, nous allons nous concentrer sur les conversions.

On va rediriger les personnes vers un cadeau qu’ils peuvent recevoir directement sur leur adresse e-mail.

L’avantage est double :

  1. On apporte de la valeur au prospect.
  2. On peut le recontacter pour le transformer en client.

Donc, en cliquant sur l’option « Conversions », tu arrives à quelque chose de similaire :

  • Tu peux alors nommer ta campagne.
  • Créer un test de répartition.
    • Très utile pour optimiser ta publicité, en voulant tester un visuel plutôt qu’un autre, une audience plutôt qu’une autre, etc.
    • Pour l’exemple, on laisse décoché.
  • Optimiser le budget sur l’ensemble des publicités de cette campagne.
    • Utile quand vous faites plusieurs publicités par campagne.
    • Là encore, pour l’exemple, on laisse décoché.

Maintenant, tu arrives sur une page comme celle-ci :

 

 

  • En haut, tu dois donner un nom.
    • Ça te permettra de mieux t’y retrouver quand tu sauras comment faire de la pub Facebook et que tu en auras plusieurs à ton actif !
  • Dans l’option destination, tu choisis où tu veux envoyer du trafic.
    • Pour notre exemple, ce sera sur un site web. Une page de capture pour être exact.
  • Optimisation de diffusion de publicité te permet de demander à Facebook ce que tu préfères.
    • Ainsi, en laissant conversion, il va montrer la publicité aux personnes les plus susceptibles de s’inscrire sur ta page de capture.
    • Tu peux également choisir autre chose en cliquant sur « modifier »
  • Événement de conversion est très utile pour comprendre l’efficacité de ta publicité.
    • Pour notre exemple, on prendra « conversion », car nous voulons connaître combien de prospect s’inscrivent, et combien ça nous coûte !
  • Le contrôle du coût est facultatif. Il est utile pour dire à Facebook, je ne veux pas dépenser plus de X.XX euro par prospect.

Maintenant, passons au budget.

 

Budget et calendrier

Ici, tu as encore plusieurs choix.

 

 

  • Soit, tu diffuses ta publicité continuellement.
    • en définissant un budget quotidien.
  • Soit, tu donnes un budget à Facebook.
    • il va le dépenser durant la période que tu choisis.

En choisissant un budget global, tu as également la possibilité de choisir une plage d’horaire, en cliquant sur « plus d’options »

Tu peux donc choisir les heures auxquelles ta publicité sera montrée.

Pour l’exemple, j’ai demandé que ma publicité soit montré tous les jours à 21h, ainsi que le mercredi de 7h à midi.

 

 

Contenu dynamique et offre

Le contenu dynamique rassemble plusieurs composants de ta publicité, comme le visuel, les titres et textes, ainsi que les appels à l’action.

Facebook va les optimiser pour fournir les meilleurs résultats possibles pour chaque impression. Il t’aide donc à créer des variantes personnalisées pour chaque utilisateur qui voit ta publicité.

Pour l’exemple, on laisse décoché.

 

 

L’offre permet aux utilisateurs d’enregistrer un produit ou une promotion pour l’acheter plus tard. Ils sont également notifiés sur Facebook et par e-mail.

Pour en créer une :

  • Coche la case.
  • Sélectionne ta page.
  • Clique sur le bouton « Créer une offre »

Tu arrives sur un pop-up semblable :

 

 

Tu peux alors lui donner un nom, et la décrire.

Donner une date de début et de fin.

Sélectionner où se passe l’offre. Uniquement en ligne, ou en ligne et en magasin.

Tu peux également mentionner s’il y a besoin d’un code promotionnel pour en profiter, ou pas.

Il y a aussi une option pour limiter le nombre de codes.

Pour notre exemple, nous ne l’utiliserons pas. Mais c’est une option à garder en tête, car je pense qu’elle peut te permettre d’obtenir de très bons résultats, selon ce que tu comptes proposer.

Passons donc maintenant à la partie la plus importante.

 

L’audience

L’audience est capitale.

 

Si tu foires tes réglages, ta publicité sera une catastrophe.

J’aime bien prendre l’exemple suivant :

Si tu veux vendre du maquillage, tu ne vas pas le proposer à des bikers !

Eh bien, c’est exactement la même chose ici.

D’où l’importance de connaître un minimum ton client type.

  • Où habite-t-il ?
  • Quel âge a-t-il ?
  • Est-ce un homme, une femme ou peu importe ?
  • Qu’est-ce qu’il aime ?
  • À quoi, ou à qui il s’intéresse ?

Voici un exemple, j’ai mis une audience au hasard, je n’y connais rien au golf, mais c’est pour te donner une idée :

 

 

J’ai donc choisi la France. J’aurais également pu ajouter d’autres pays. Nous ne sommes pas limités à un seul.

Je souhaite que la publicité soit montrée à des hommes âgés d’au moins 40 ans.

Et qu’ils aient montré un intérêt pour le golf, le matériel de golf, Tiger Woods, Rickie Fowler ou encore Golf Channel.

Tu peux également demander des suggestions de mot-clé.

Tu peux aussi cliquer sur « Parcourir » et sélectionner des domaines avancés.

  • Où travaille-t-il ?
  • Est-il marié ?
  • Fait-il souvent des voyages ?
  • Rentre-t-il de vacances ?
  • Est-ce bientôt son anniversaire ?
  • Les possibilités sont nombreuses ! (oui, c’est flippant)

 

À droite, tu vois également le nombre de couvertures par jour ainsi que le nombre de conversions estimé.

Pour mon exemple, on voit qu’avec 20 € par jour, je peux toucher entre 1700 et 4900 personnes et avoir entre 15 et 43 conversions.

Garde à l’esprit que ça reste des estimations.

Et enfin, tu as la possibilité de définir les emplacements comme Facebook, Instagram, Messenger, Audience Network.

Tu peux aussi être plus précis en disant par exemple, que tu ne souhaites pas que ta publicité apparaisse dans les stories Facebook

 

 

Tu peux également demander à Facebook de cibler uniquement les mobiles.

Voire seulement les gens qui utilisent Facebook sous Android.

Cette dernière option est disponible en cliquant en bas sur « Afficher plus d’options »

 

 

 

Tu as déjà une audience ?

Si tu as déjà mis un pixel sur un de tes sites, Facebook a enregistré ces personnes.

Il te suffit donc de cliquer sur créer une audience personnalisée et de choisir une source.

 

 

 

Là tu as plusieurs choix :

  • Site web.
    • Ça va cibler toutes les personnes ayant été sur ton site web, sur une période de 1 à 180 jours.
    • Tu peux aussi cibler une seule page de ton site, ou exclure des pages. Les options sont sur la page suivante.
  • Liste de clients.
    • Avec cette option, tu peux également importer les adresses e-mail depuis ton compte MailChimp.
    • Si tu as moins de 2000 contacts et que tu utilises un autre logiciel, tu peux créer un compte MailChimp gratuitement, importer tes contacts dessus et utiliser cette option ! Oui, tu peux m’appeler MacGyver !
  • Vidéo.
    • Ça te permet de cibler toutes les personnes ayant vu une de tes vidéos.
  • Page Facebook.
    • Cible toutes les personnes ayant interagi avec ta page ou qui la suit.

Quand tu auras un peu d’expérience dans les audiences, tu pourras même créer des audiences similaires.

Comme tu peux le voir, l’outil est vraiment très complet.

Bien, maintenant que tu as créé ton ensemble de publicité, nous allons créer ta publicités spécifique.

 

La publicité

Tu peux te demander quelle est la différence entre l’ensemble de publicités et ce qu’on va faire maintenant.

La réponse est la suivante :

  • L’ensemble de publicités, c’est l’objectif. Ce que tu cherches à obtenir.
  • La publicité, c’est le moyen d’atteindre cet objectif. Ainsi, tu peux avoir plusieurs publicités dans un ensemble de publicités. Il n’existe pas forcément qu’une seule manière d’atteindre son objectif !

La première étape est de donner un nom à ta publicité.

Là encore, c’est pour mieux t’y retrouver.

 

 

La seconde étape est pour lier ta page Facebook et ton compte Instagram à la pub.

De cette manière, les utilisateurs de Facebook savent qui est à l’origine de la publicité et peuvent regarder ta page ou ton compte.

De plus, quand les personnes interagissent avec ta pub, tu peux les inviter à venir aimer ta page.

Le format

La théorie

Tout à l’heure, je t’ai dit que le choix de l’audience était capital. Le visuel l’est également !

En fait, un visuel pourrait te coûter très cher. Littéralement.

Si peu de personnes cliquent sur ta publicité, les coûts d’acquisition de celle-ci augmentent significativement.

 

exemple résultats gifing

 

Comme tu peux le voir sur cette photo, le coût par clic varie entre 10 et 34 centimes.

Le seul paramètre qui a été modifié est le visuel.

  • À 34 centimes, l’auteur a utilisé une vidéo classique.
  • À 10 centimes, l’auteur a utilisé une vidéo de la plateforme Gifing.

Comme tu peux également le voir :

  • Il y a eu 495 clics avec la vidéo de Gifing.
  • Et seulement 234 avec une vidéo classique.

Forcément ça a un impact sur la rentabilité de ta pub facebook:

  • 49.48 € pour 495 clics contre
  • 78.88 € pour 234 clics.

Sur une centaine de clics, tu peux te dire que 24 centimes, ce n’est pas grand-chose. Maintenant, sur 10 000 clics, ça représente 2400 € d’économies.

Ne sous-estime donc jamais le pouvoir d’un bon visuel.

Je le rappelle, je te conseille de choisir une vidéo ou un GIF de la plateforme Gifing, ou si tu créer le tien, d’utiliser des couleurs flashy et d’éviter le bleu de Facebook. Il faut que la publicité ressorte !

Si tu veux un comparatif des formats, je te conseille de lire cet article : Quel est le meilleur format pub Facebook ?

 

La pratique

Si tu as un catalogue sur ta page Facebook, tu peux l’utiliser en cochant la première option.

Facebook se chargera de faire voir le contenu le plus susceptible de faire réagir ses utilisateurs.

Tu peux aussi choisir entre :

 

 

  • Un carrousel.
    • Une succession d’images ou de vidéo qui tournent. Comme un carrousel quoi ! Vous savez, ces vieux manèges.
    • L’avantage est que tu peux personnaliser le lien de sortie pour chaque image. Si tu souhaites présenter plusieurs produits, c’est parfait.
  • Une vidéo ou image unique.
    • Bien que tu peux également créer un diaporama.
    • C’est aussi avec cette option que tu insères un GIF dans ta publicité Facebook
  • Une collection.
    • C’est une « expérience » qui s’ouvre en plein écran sur mobile et tu as également des modèles préprogrammés si tu veux te donner des idées.
    • Tu peux également créer ta propre expérience en cliquant sur « Créer un Instant Expérience personnalisée ».

Sachant que l’Instant Expérience peut être créé sans sélectionner l’option collection.

Pour importer une vidéo, un GIF ou une image, c’est très simple :

  • Tu cliques sur ajouter du contenu multimédia
    • Tu choisis entre une image
    • une vidéo (également valable pour les GIFs)
    • ou un contenu de ton catalogue
  • Tu choisis ensuite où se trouve ta vidéo.
    • Dans ton compte
    • Dans ta page
    • À une URL spécifique
    • Sur ton PC

 

 

Pour les vidéos et les diaporamas, Facebook nous donne quelques conseils :

  • Durée recommandée : 15 secondes ou moins
  • Formats d’image recommandés :
    • Vertical (4:5) pour les placements dans le fil d’actualité
    • Plein écran vertical (9:16) pour les placements dans les stories
    • Plein écran horizontal (16:9) pour les placements de vidéos intégrées
  • Son : activé avec sous-titres inclus

Pour plus d’informations sur les caractéristiques et recommandation, clique ici : le guide Facebook

Maintenant que ton visuel est importé, passons au texte !

Texte et liens

  • La première partie est le texte principal.
    • C’est là que tu vas décrire ta pub Facebook.
    • Normalement, si tu as fait ta préparation, tu as juste à copier/coller ton texte et le mettre en forme.
    • Je te conseille de bien aérer et de mettre une phrase d’accroche en premier.
  • Le titre, bien que facultatif, est important. Pareil, trouve quelque chose d’accrocheur et qui promet un bénéfice, tout en laissant planer le mystère !
    • Je te fais confiance, tu vas bien trouver quelque chose de top !
  • Ensuite, tu peux choisir la destination de ta pub.
    • Soit un site web. Ou plutôt l’url de la page de destination.
    • Soit un événement Facebook
  • Pour finir le choix de l’appel à l’action. Je te conseille de mettre un bouton en lien avec ta publicité.
    • En savoir plus
    • Nous contacter
    • Télécharger
    • Acheter
    • Voir le menu
    • Etc. Il y a pas mal de choix, je regrette juste que ce bouton ne soit pas personnalisable.

Quand tout est ok pour toi, tu peux voir le rendu sur chacun des emplacements.

 

 

Saches également que tu peux modifier un emplacement particulier sans toucher aux autres.

Par exemple, si tu utilises un format vertical, ta publicité ne sera pas visible sur certains emplacements nécessitant un format carré ou horizontal.

Pour cela, remonte un peu ta page, là où tu as importé une image ou vidéo et cliques sur « sélectionner un emplacement à personnaliser »

 

 

 

Langues et Pixel

Si tu le souhaites, tu peux traduire ta publicité dans différentes langues.

Il y a également l’option de traduction automatique, seulement, je te déconseille.

En effet, le risque de fautes est important, et ça ne fait pas très pro.

 

 

Pour le suivi, tu as juste à activer ton Pixel Facebook et sélectionner le bon.

Et voilà ! Maintenant que tu sais comment faire une pub Facebook !

Avant de valider, pense à vérifier de nouveau tous tes paramètres.

Quand c’est bon pour toi, demande une validation en cliquant sur le bouton vert « Confirmer »

La validation peut prendre plusieurs heures.

Si tu as respecté les règles publicitaires de Facebook, elle devrait être acceptée. Si ce n’est pas le cas, procède à quelques améliorations.

Un petit conseil, adresse-toi indirectement aux gens. Par moments, les robots de vérifications sont trop stricts… j’ai même eu un compte bloqué à cause de ce genre d’erreur. De plus, comme le service client est aussi pourri que les intestins d’un zombi… ça n’aide pas !

Exemple :

  • ne dis pas : j’ai écrit un guide pour résoudre vos problèmes.
  • Dites plutôt : j’ai écrit un guide pour résoudre ces problèmes.

 

Que faire après avoir crée sa pub Facebook ?

Recommencer !

Ta première pub sera loin d’être parfaite, d’où l’importance de toujours l’améliorer en affinant l’audience, le visuel ou même le texte.

En revanche, évite de te fier aux premiers résultats, ce n’est pas en un jour que tu vas savoir si ta pub Facebook est un succès.

Laisse la tourner une bonne semaine pour avoir une idée plus précise.

Je te souhaite bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *